Hilti dévoile son robot de chantier compatible avec le BIM

Jaibot

Adliswil, le 28 octobre 2020 – Hilti lance aujourd'hui son tout premier robot, Jaibot, qui est un robot mobile et semi-autonome de perçage des plafonds. Le Jaibot Hilti aidera les entreprises responsables des installations mécaniques, électriques et de plomberie à affronter les défis actuels en matière de productivité, de sécurité et de pénurie de main-d'œuvre. Grâce à cette nouvelle solution robotisée, Hilti s'approche un peu plus de la numérisation des chantiers.

Le Jaibot exécute les tâches sur la base de données de BIM (building information modeling). Entièrement sans fil, le robot est facile à utiliser et ne nécessite pas de compétences pointues. Il se géolocalise efficacement à l'intérieur des bâtiments, perce les trous sans laisser de poussière avant de les marquer conformément aux usages du métier. Ces atouts en font une solution idéale pour les métiers mécaniques, électriques et de plomberie.

« Depuis des années, la productivité est moindre dans l'univers du bâtiment que dans d'autres secteurs. La pression sur les marges et la pénurie de main-d'œuvre qualifiée sont d'ores et déjà une réalité au quotidien. Ainsi, il devient de plus en plus difficile de pallier les difficultés rencontrées en matière de productivité. Cependant, il est possible d'exploiter les avantages de la numérisation pour compenser ces effets. Pour cela, nous relions intelligemment les processus, les équipes et les données », explique Jan Doongaji, membre du comité de direction de Hilti SA. « Grâce au Jaibot et en étroite collaboration avec nos clients, nous faisons ainsi un pas de plus vers le niveau d'efficacité permis par la transformation numérique sur les chantiers. » 

Un changement de paradigme dans le secteur du bâtiment

Les retards et les dépassements budgétaires sont fréquents, notamment dans les grands projets de construction. En utilisant des outils numériques pour la planification des projets et des solutions robotiques pour leur réalisation, il est possible de gagner beaucoup en productivité. Grâce aux solutions robotiques compatibles avec le BIM, les projets sont également plus transparents, l'exécution plus rapide, les performances constantes et le nombre d'erreurs réduit. Ainsi, il devient possible de faire quotidiennement un rapport direct du chantier au bureau de gestion du projet via le cloud. De même, on peut ainsi identifier au plus tôt et limiter les conflits potentiels entre les différents corps de métier présents sur un chantier. Résultat : les délais et le budget de davantage de projets sont respectés. 

Soulager les collaborateurs dans les tâches les plus physiquement pénibles

L'enjeu de la sécurité a été l'un des moteurs de la conception du Jaibot. Il a été imaginé pour aider les artisans à effectuer des tâches physiquement pénibles et répétitives, comme le perçage de nombreux trous au-dessus de leur tête pour diverses installations mécaniques, électriques ou de plomberie. Sa navigation est contrôlée par le collaborateur par le biais d'une télécommande et fait appel à des données de référence d'une station totale robotisée, la Hilti PLT 300. Les trous se trouvant à la portée de l'appareil sont percés automatiquement.

« Nous nous sommes demandé quelles sont, parmi les tâches de routine sur les chantiers, celles qui sont les plus stressantes. La réponse : le travail qui s'effectue principalement au-dessus de la tête, explique Julia Zanona, chef de produits robotiques chez Hilti. Dès le début, il nous a semblé capital de concevoir une solution robotique capable d'épauler nos clients là où ils ont le plus besoin d'aide. Le Jaibot Hilti se charge des tâches les plus pénibles et fatigantes et œuvre aux côtés de l'équipe d'installation. »