Ajouté(es) au panier
Ajouté(es) au panier
Panier

Protection incendie « made in Germany »

Chez Hilti, les services Développement et Production travaillent main dans la main

Laboratoire de recherche sur la protection contre l'incendie avec une personne en combinaison de protection

Septembre 2019  I  3 minutes

 

Nos bâtiments s'améliorent sans cesse, que ce soit au niveau de la modernité ou de la sécurité. Pourtant, il existe une peur primaire, qui n'a jamais quitté les hommes depuis la nuit des temps : la peur du feu.  

Juste après d'énormes catastrophes dues à des incendies, le thème de la protection incendie est sur toutes les lèvres. Des exigences de plus en plus strictes sont imposées afin de protéger au mieux les constructions et les vies humaines. Le plus important ne concerne pas nécessairement la résistance au feu, mais plutôt la prévention des nuages de fumée dangereux, qui causent la plupart des décès.

Les experts en protection incendie de la société Hilti travaillent sur le site de Kaufering. En étroite collaboration avec la production, les développeurs imaginent en permanence de nouvelles solutions, qui peuvent s'appliquer dans le respect des homologations. Les nouvelles dispositions légales, les nouveaux matériaux de construction et les exigences de nos clients nous poussent à innover encore et toujours. Parfois, c'est simplement un chocolat suisse en forme de triangle qui devient source d'inspiration.

 

Toujours plus près du client

« Sauver des vies, protéger des biens, améliorer les performances des bâtiments » : le département Protection incendie s'est donné cette mission. Pour atteindre ces objectifs, jour après jour, de nombreux facteurs ont un rôle à jouer. « Nous devons connaître les besoins et les problèmes des clients, et comprendre très précisément l'application », explique Roland Weixler, chef d'équipe du service Développement. D'ailleurs, les prescriptions légales doivent également être prises en compte dans le laboratoire de chimie. Le défi est que ces prescriptions varient d'un pays à l'autre.

Il s'ensuit des dépenses considérables pour les homologations et les séries de tests, qui doivent être adaptées en conséquence à chaque pays. Ce sont surtout les essais d'incendie à mener sur le site de Kaufering, mais aussi dans des laboratoires de test externes qui importent le plus. Toutefois, les tests ne se limitent pas aux nouveaux produits. Les solutions coupe-feu existantes peuvent être modernisées et doivent alors être soumises à une nouvelle homologation. « Le béton ne réagit pas au feu comme le bois. Chaque produit coupe-feu doit donc être adapté en conséquence », déclare Roland Weixler.

Quand l'inspiration naît de la forme d'un chocolat suisse

A l'heure actuelle, la tendance est aux produits de protection incendie préformés, comme les briques coupe-feu. « Avec la mousse traditionnelle, le problème est notamment qu'elle peut laisser des gouttes s'écouler et qu'elle n'est pas si simple à utiliser », précise Christoph Aubauer, Product Manager pour les produits coupe-feux chez Hilti. Fin 2017, des collègues se sont réunis un vendredi après-midi et ils étaient tous d'accord : il fallait trouver quelque chose.

 

Application Produit de protection contre l'incendie CFS-HFF avec loupe

Hilti leur a donné la possibilité de passer à la mise en œuvre. Aujourd'hui encore, les collaborateurs ont du temps, en sus de leur travail habituel, pour travailler sur leurs propres idées et faire preuve de créativité. Motivés par un sondage concret auprès de la clientèle, ils ont même bricolé au-delà de l'heure de fermeture. Le produit fini a ainsi pu être livré en un temps record, même si la forme initiale, qui a donné son nom au projet, n'a pas été conservée à la fin.

Tout sous le même toit

Ligne de production de briques de protection contre l'incendie sur chaîne de montage
Ecrans Représentations schématiques dans le hall de production

Un avantage décisif a indiscutablement contribué à plus de rapidité : les services Développement et Production travaillent côte à côte. C'est aussi l'avis de Stefan Schlenk, qui travaille comme responsable de groupe Engineering chez Hilti. Les développeurs de produits sont en contact direct avec l'usine et peuvent donc recevoir rapidement de nombreux prototypes à tester. Alors que la moitié de l'atelier sert à produire avec zèle, l'autre moitié est utilisée pour monter de nouvelles lignes de produits – en collaboration avec le service Développement.

Comme dans d'autres usines, les lignes de production sont organisées par flux de valeur. Autrement dit, une équipe de collaborateurs s'occupe toujours d'un produit particulier sur une ligne – du mélange à l’emballage, en passant par la transformation. « Comme une équipe de football », explique Stefan Schlenk. Et même si de nombreuses étapes  sont totalement automatisées, rien ne se passe sans une main-d'œuvre qualifiée, qui surveille la production.

Méthode de production unique

Dans les faits, la chimie ne représente qu'une petite fraction du travail, selon Stefan Schlenk. Avec les mastics coupe-feu et les mousses, l'emballage sophistiqué est particulièrement important pour garantir que l'application fonctionne en toute sécurité. Malgré tout, il est nécessaire que les utilisateurs soient formés à l'emploi de ces produits sur le chantier.

Il faut se représenter des petits moules à cake

Les produits préformés sont plus faciles à utiliser. Pour les briques coupe-feu, par exemple, la masse de mousse est injectée dans des petits moules pour qu'elle conserve le bon format au moment du remplissage.
D'après Stefan Schlenk : « Il faut se représenter des petits moules à cake. » Ils sont remplis l'un après l'autre et traversent ensuite le tunnel de refroidissement afin de durcir.

Mousse de protection incendie CFS-F FX dans le monde entier

Il est également possible d'opter pour une production en continu, où la mousse est injectée dans un film. Après le remplissage, le serpentin « continu » peut être coupé et emballé.
« L'association du mastic coupe-feu et du film durant le processus de fabrication chez Hilti est tout à fait unique sur le marché », explique Stefan Schlenk. Grâce au film, la mousse est non seulement mieux protégée, mais elle est aussi plus facile à appliquer. Comme tous les contrôles finaux et les tests s'avèrent ensuite positifs, les produits quittent la Bavière pour le monde entier afin d'assurer une plus grande sécurité dans les bâtiments.

Ces ressources pourraient également vous intéresser

Vue du nouveau centre commercial et hôtelier Posejdon avec l'horizon de Setttin au lever du soleil

Faire pencher la balance du côté de la sécurité en matière de protection incendie

Septembre 2019  I  4 minutes

Dans le domaine de la protection incendie, il convient de travailler dans le respect de la législation et de pouvoir le prouver. Notre Assistant projets, véritable gestionnaire de documentation sur la protection incendie, est une aide non négligeable, comme le montre un projet d'envergure situé à Stettin (Pologne).

En savoir plus
Balance de laboratoire utilisée pour mesurer les ingrédients

Les optimisateurs de chevilles chimiques sortis tout droit du laboratoire de chimie

Septembre 2019  I  3 minutes

De la recherche à la production : le développement des chevilles chimiques chez Hilti.

En savoir plus
CFS-DM

L'assistant protection incendie CFS-DM

 

La gestion de la documentation pour la protection incendie peut vite devenir un casse-tête. Les documents sont nombreux et comptent des données techniques, des homologations, des plans et des photos des installations.

En savoir plus

Contactez-nous
Contactez-nous